Qu’est qu’un projet Petrarca ?

Tous les travaux qui créent un  lien au paysage au sens le plus large peuvent être un projet dans le sens de la démarche de l’Académie Petrarca. Cette relation se définit moins par des critères extérieurs que par les conditions internes du « comment » on réalise le projet. L’objectif est de développer de nouvelles facultés de perception comme conditions préalables à une nouvelle gestion du paysage. De ce fait, les projets Petrarca ne sont pas définis par leur forme extérieure mais par la démarche appliquée dans leur développement.

Pour en savoir plus, voir aussi les Fondements de l’objectif de PETRARCA et les Buts et étapes méthodiques pour réaliser l'objectif de PETRARCA



Fondements de l’objectif de PETRARCA

  • Nous appelons paysage l’expérience directe de la terre, des plantes, des animaux et des hommes perçus dans la globalité qui les unit.

  • La manière dont nous pensons le paysage détermine la manière dont nous le percevons et agissons sur lui. Le paysage est ainsi une image de ce qui vit inconsciemment en nous.

  • La réalité se déploie entre la perception sensorielle et notre contribution intérieur sans laquelle nous ne pourrions pas faire acte de connaissance. De ce fait, l’attention que nous portons au monde détermine, entre autres, la manière dont les choses peuvent se réaliser, se manifester.

  • Par ailleurs l’apparence du paysage est le reflet de notre attitude envers ce paysage.

  • Des paysages vivants ne peuvent se former que lorsque des êtres humains se lient à leur environnement naturel et social. De ce fait, il est essentiel, en partant de son propre rapport au monde, de construire une relation avec les contextes vivants de la nature et du paysage pour compléter l’approche analytique des facteurs d’environnement.

  • Il en résulte de nouvelles impulsions pour le travail de l’être humain avec la nature qui ne se limite pas à exploiter ou utiliser la nature et le paysage mais cherche à les accompagner dans la poursuite de  leur évolution.

Buts et étapes méthodiques pour réaliser l'objectif de PETRARCA

  • L’Académie voudrait contribuer dans le sens décrit ci-dessus ( voir les fondements) à éveiller de nouvelles facultés de perception, préalable nécessaire pour transformer sa manière d’agir sur le paysage. Ceci peut rendre les êtres humains capables et les encourager à prendre activement en main, de manière responsable, le développement de leur paysage.

  • Un aspect essentiel est la transformation de la perception du monde orientée vers la surface des choses qui fait l’expérience du monde comme une accumulation d’unités isolées en une perception „picturale“ orientée vers la cohésion interne des choses.

  • Faire l’expérience de l’unité est la capacité, en partant d’une perception orientée vers le monde extérieur, d’orienter consciemment le regard vers l’intérieur pour à nouveau conduire les images qu’on y a développées vers le monde sensible.

  • Pour développer de telles facultés, il faut à la fois des éléments d’approche artistique et d’approche scientifique ; artistique au sens originel du mot esthétique qui est l’art de la perception et de l’expérience sensible consciente ; scientifique par le caractère reproductible et transparent des résultats.

  • Il est ainsi possible de découvrir les contextes globaux de la vie que l’écologie présuppose quand elle décrit les cycles naturels extérieurs

  • Le paysage se développe aussi dans la compréhension entre être humains : l’échange des expériences individuelles approfondit et élargit la perspective d’ensemble. Le résultat de ce processus peut être une vision issue de l’accord intérieur dont le contenu est objectif.

  • Quand les phénomènes sensibles sont observés de manière telle que l’être, l’idée d’une chose peut se révéler, la perception devient faculté permettant de percevoir consciemment les qualités et de créer des relations responsables. C’est le fondement d’une nouvelle culture du paysage.

Nous organisons pour cela des séminaires sur le paysage, des congrès et des conférences en différents lieux d’Europe. Un objectif important est la recherche fondamentale et le développement de la méthode. Petrarca conseille et accompagne des projets de développement agricole. Les partenaires des projets sont, entre autres, des fermes biologiques, des institutions  thérapeutiques et sociales, des propriétaires de terrain ainsi que des associations et des institutions de protection de la  nature et de l’environnement. Activités


home